Directeur/trice de site ou d’établissement

Code ROME : M1302 - M1301

Définition

Le/la Directeur/trice de site ou d’établissement pilote les activités du site ou de l’établissement.

Il/elle organise, pilote, coordonne et contrôle les activités du site et l’optimisation des flux.

Il/elle assure la gestion des ressources humaines et matérielles.

Contexte d’exercice du métier

L’activité de ce métier s’exerce dans des structures de tailles différentes (PME/PMI, grande entreprise, …), en relation avec différents interlocuteurs (fournisseurs, clients, partenaires, …).

Les activités peuvent variées selon la taille de l’entreprise.

Activités professionnelles

Tous les professionnels exerçant ce métier ne réalisent pas systématiquement toutes les activités ci-dessous. Certaines peuvent en effet être confiées à d’autres professionnels, en fonction de l’organisation et de la taille de l’entreprise et du niveau de responsabilité du poste

Activités Spécifiques

Pilotage de l’activité du site

  • Définition une stratégie et d’un plan d’action
  • Elaboration d’outils de suivi
  • Analyse de l’activité de l’entreprise
  • Définition des ressources nécessaires

Analyse de résultats économiques  et comptables de l’activité du site

  • Suivi des résultats des ventes
  • Exploitation des documents comptables de l’entreprise
  • Calcul du prix de revient par poste, chiffre d’affaire, marges …
  • Contrôle des conditions de commercialisation et de facturation des produits

Définition des orientations  pour la gestion des ressources humaines

  • Définition de l’organisation de travail
  • Gestion des Ressources Humaines

Traitement des affaires juridiques, réglementaires et financières du site

  • Gestion juridique, réglementaire et financière
  • Sélection et négociation avec différents prestataires nécessaires à l’entreprise (expert-comptable, avocat, banque, assurance …)

Organisation et optimisation les moyens techniques

  • Définition de l’agencement et de l’organisation des locaux
  • Identification des besoins en matériels
  • Sélection et négociation avec les fournisseurs

Développement de la politique commerciale de l’entreprise

  • Veille concurrentielle
  • Recueil d’informations sur les marchés locaux, nationaux et internationaux
  • Formalisation du plan de développement commercial
  • Contrôle de la mise en en œuvre du plan de développement commercial et des plans d’actions
  • Suivi de la satisfaction client
  • Coordination d’actions commerciales en partenariat avec les fournisseurs dans le respect de la politique d’achats et d’approvisionnement de l’enseigne
  • Contrôle du respect de la réglementation commerciale
  • Gestion d’un portefeuille de clients

Mise en place de mesures permettant de répondre à la réglementation QHSE

  • Elaboration de procédures, outils, consignes et règles QHSE
  • Organisation les locaux et activités pour respecter la réglementation QHSE
  • Contrôle des opérations de nettoyage et de désinfection des locaux
  • Contrôle de l’application des règles et des procédures
  • Définition d’une politique de développement durable

Mise en œuvre d’une démarche qualité dans l’entreprise

  • Elaboration d’outils qualité
  • Elaboration d’une démarche qualité
  • Contrôler la mise en œuvre de la démarche qualité

Compétences

Compétence « cœur de métier »

Piloter l’activité du site

  • Définir une stratégie, un plan d’action et les budgets correspondants
  • Superviser l’organisation des activités du site
  • Optimiser l’organisation du site en fonction des coûts, des délais, de la qualité afin d’en optimiser l’ergonomie
  • S’assurer de la maintenance de l’établissement et des matériels
  • Définir et mettre en place les investissements : cahier des charges, négociations bancaires, choix des fournisseurs, contrôle des réalisations, …
  • Définir les besoins en personnels
  • Suivre les éléments de gestion et garantir la fiabilité des comptes de l’entreprise
  • Définir les orientations futures de la production du site et déterminer les indicateurs à mettre en place en vue du reporting destiné à la direction générale

Définir la politique commerciale

  • Conduire une veille concurrentielle sur les différents marchés
  • Identifier les risques de variation des volumes, des prix et de la qualité
  • Identifier les modes de consommation, circuits de distribution, environnements concurrentiels des marchés en France et à l’International
  • Evaluer l’impact des variations sur son activité commerciale
  • Définir le plan de développement de son activité en tenant compte des objectifs à atteindre en matière de chiffre d’affaires, de marge et de la politique commerciale de l’entreprise
  • Contrôler et faire appliquer la politique tarifaire de l’entreprise
  • Vérifier le respect des règles en matière de réglementation commerciale et définir les actions correctives adaptées
  • Analyser les différents indicateurs économiques de l’entreprise ou de l’activité en utilisant les outils de gestion de l’entreprise

Piloter l’activité de production

  • Définir les axes de développement de la production et les objectifs à court, moyen et long termes
  • Superviser l’activité de production
  • Allouer les ressources nécessaires (humaines, matérielles, technologiques, budgétaires, …) en prenant en compte les commandes, les demandes des clients, la réglementation et les contraintes de l’entreprise
  • Coordonner et superviser l’intervention des intervenants internes ou externes (services supports, prestataires extérieurs, auditeurs …)
  • Elaborer et suivre es outils de contrôle, de suivi et de mesure de l’activité (tableaux de bord)
  • Contrôler l’activité de production, la qualité des produits, le fonctionnement des installations, l’utilisation des moyens de production, les interventions techniques et travaux
  • Analyser les indicateurs et ratios de production (coûts, délais), identifier les écarts et mettre en œuvre des actions d’amélioration ou des actions correctives

Réaliser le pilotage économique du site

  • Exploiter un bilan, un compte d’exploitation, un tableau de bord de résultats d’activité et définir les actions correctives
  • Monter un budget, calculer et établir le compte prévisionnel d’exploitation
  • Définir et évaluer la rentabilité prévisionnelle d’un investissement
  • Optimiser au quotidien les coûts d’achat et de gestion des stocks produits
  • Contrôler les engagements juridiques du site en centralisant et validant l’ensemble des contrats établis
  • Assurer la responsabilité de la gestion administrative, économique, financière et technique de l’établissement
  • Rendre compte à la direction générale de l’entreprise

Définir et mettre en place les orientations pour la gestion des ressources humaines

  • Superviser les services administratifs du personnel, éventuellement recruter le personnel technique et administratif
  • Mettre en place la politique de rémunération de l’entreprise en liaison avec les directeurs opérationnels
  • Gérer les relations avec les instances représentatives des salariés (CSE …)
  • S’assurer de la bonne gestion des emplois du temps des salariés avec les chefs de services en prenant en compte les prévisions de production et l’organisation de l’usine

Piloter une démarche d’amélioration continue

  • Rechercher et analyser des informations concernant les évolutions réglementaires, technologiques et concurrentielles
  • Identifier des actions d’amélioration à mettre en œuvre en fonction des résultats de l’entreprise et des ressources disponibles
  • Piloter la mise en œuvre d’actions d’amélioration en associant les membres des équipes concernées et les services supports
  • Animer des groupes de travail dans le cadre de projet d’amélioration
  • Organiser un plan de communication autour des mesures d’amélioration à mettre en œuvre, accompagner au changement et vérifier le déploiement des informations

Compétence supplémentaire pouvant être mise en œuvre par le/la directeur/trice de site

Définir la politique QHSE du site

  • Définir les objectifs en matière de QHSE en tenant compte de la réglementation (cadre réglementaire, sécurité alimentaire, labels …), des demandes des clients, des contraintes de l’entreprise et des orientations de sa hiérarchie
  • Conduire une veille technologique et concurrentielle en matière de QHSE
  • Intégrer les différents référentiels dans un système de management intégré en interprétant les normes applicables
  • Elaborer des procédures relatives à l’hygiène, à la sécurité, à la traçabilité des produits et à l’environnement du site
  • Établir des liens au niveau local et national avec les organismes qualifiés
  • Contrôler les résultats des audits qualité (internes, externes, clients, fournisseurs …)
  • Organiser le plan de communication et la promotion de la politique QHSE

 

Domaines de connaissances

Gestion commerciale

  • Tableaux de bords et indicateurs
  • Gestion client
  • Gestion fournisseur

Gestion de la production

  • Caractéristiques des poissons, mollusques et crustacés
  • Organisation de la production
  • Tableaux de bords et indicateurs

Gestion financière

  • Gestion financière et comptable
  • Contrôle de gestion
  • Techniques de reporting

Droit et réglementation

  • Législation et réglementation concernant les produits de la mer
  • Droit des affaires
  • Droit social, Droit du travail

Qualité/hygiène/sécurité

  • Cahiers des charges
  • Règles et procédures hygiène et qualité.
  • Règlementation en matière d’hygiène et de sécurité en entrepôts et zones de stockage
  • Règlementation en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire

Gestion des ressources humaines

  • Réglementation
  • Processus RH

Communication

  • Techniques de communication
  • Techniques de négociation
  • Techniques de relations publiques

Outils bureautiques et informatiques

  • Logiciels de traitement de texte, tableurs
  • Internet
  • Messagerie électronique
  • Outils professionnels
  • ERP
  • GRC/CRM

Code ROME : M1302 - M1301

Quelques questions ?

Comment devenir Directeur/trice de site ou d’établissement ?

Les parcours permettant de devenir Directeur/trice de site ou d’établissement sont de plus en plus variés et liés à l’activité de l’entreprise ou du site. Il est important d’avoir de solides bases de gestion et de management, une bonne connaissance des produits de la mer et des processus de production, une expérience commerciale, de l’intérêt pour le marketing, …

Certifications en lien avec le métier

  • Diplôme d’ingénieur généraliste ou spécialisé dans le domaine d’activités de l’entreprise
  • Diplôme d’école supérieure de commerce, notamment celles disposant de chaire « entrepreneur »
  • Master 2 spécialisé dans le domaine d’activité de l’entreprise
  • Double diplôme technique / ingénierie accompagné d’un 3e cycle marketing/commercial …

Quelles évolutions possibles ?

Le/la directeurs/trices de site ou d’établissement peut évoluer vers un poste de direction dans un site plus important ou vers le poste de Directeur/trice Général/e.