Le métier de mareyeur


maj/phototheque/photos/pictos/fleche_bleue_1.gif Activités du mareyeur :

- acheter des produits de la mer (poissons, crustacés, coquillages, céphalopodes…) sous les halles à marée, directement aux pêcheurs et aussi à l’importation, destinés à la consommation humaine ; il participe ainsi à la valorisation des productions locales des produits de la pêche maritime,
- organiser la préparation, la découpe et le conditionnement des produits de la pêche (tri, éviscération, étêtage, filetage….) dans le respect des règles d’hygiène et de qualité sanitaires en vue de leur expédition,
- commercialiser les produits auprès de ses clients en France et à l’étranger : distributeurs, grossistes, poissonniers, restaurateurs…..
- assurer la gestion commerciale, financière et administrative de l’entreprise.


maj/phototheque/photos/pictos/fleche_bleue_1.gif Conditions générales d’exercice du métier de mareyeur

Ses horaires de travail sont très liés aux heures de vente sous halles à marée et aux horaires de passage du ou des transporteurs.
Il existe une convention collective nationale des mareyeurs expéditeurs qui organise les conditions générales de travail dans le secteur de la marée.
Il exerce ses missions depuis son bureau (achats par voie électronique, contacts téléphoniques quotidiens aves ses clients, gestion administrative), sous la halle à marée et dans l’atelier de marée quand il participe aux opérations de préparation du produit.
Dans l’exercice de ses fonctions commerciales, il peut être amené à se déplacer à l’étranger pour des missions de prospection (diversification des sources d’approvisionnement, recherche de nouveaux clients).

maj/phototheque/photos/pictos/fleche_bleue_1.gif Emploi/Formation/expérience dans les métiers du mareyage :

Les formations du mareyage sont le CAP mareyage proposés dans certains lycées professionnels maritimes ou le CQP (certificat de qualification professionnelle) employé polyvalent des produits de la mer, avec des évolutions complémentaires possibles vers des fonctions d’acheteur, de chauffeur/livreur et de cariste.
L’exercice de fonctions commerciales dans le mareyage nécessite généralement une formation de niveau bac +2.
Pour les plus grosses entreprises,  on rencontre également des responsables qualité de formation minimale bac +2
La formation professionnelle dans le secteur de la marée permet d’évoluer et de se former tout au long de sa vie professionnelle.
Pour les métiers du mareyage, la rémunération minimale en début de carrière se situe aux alentours  de 1300 € brut et peut s’élever en fin de carrière à plus de 3 000 € brut pour des postes à responsabilités.
 
 
maj/phototheque/photos/photo/mareyeur_metier_1.jpg
UMF - Union du Mareyage Français - 212 avenue du Maine 75014 PARIS - Tél : 01 47 27 19 06 - contact@mareyeurs.org